Sunday, August 7, 2011


Hey I am curious about how many of you were reading me. Can you send me an email at cheers

Salut je me demandais combien d'entre vous me lisait. Pourriez-vous m'envoyer un email a Merci

Les dernieres photos ICI - HERE are the latest pics

Is it the end of the adventure?

Hello fellow readers, I am in Saint John's, Newfoundland. I finaly made it to my objective, after 8000km on my bicycle. It feels like I went through a spacotemporal hole. I ended up in Saint John's in January, and the winter is pretty mild here, 11 degres, but very very rainy and foggy. I love it nonetheless, and made it to cape spear, the most easterly point in America. Can't go any further on my bike!

I am not sure of what's next, I'll decide in Halifax, my next destination.

Here some interesting numbers : I spent 61 days riding, at an average of 21.6km/h, 6.15 hour per day, and 132.7 km per day. the total distance is 8097.3km. I took 21 days to rest.

Although I was going fast, and it might think to you that it would be really hard, I encourage you to try bicycle touring, take it at your pace, and you'll realize that it is the best way to travel, meet the locals and trully the best way of discovering a country. I hope that I inspired some of you to ride your bicycle and use your car less.

See you all, thanks for reading me.

Peux pas aller plus loin!

Salut A tous, je suis a St John's en Terre Neuve. J'ai rejoins le point le plus a l'est du continent americain, et y'a plus nul part ou continuer. Un petit resume de mes jours en Terre Neuve : Je suis arrive a Port aux Basques samedi dernier a 6h du mat. C'etait vraiment impressionnant de partir dans le brouillard et tout de suite cette terre m'a vraiment impressionne. C'est tellement sauvage ici, les montagnes sont imposantes et inspirent le respect, et j'avais l'impression qu'il y avat un geant qui me regardait, cache derriere. Le tempos s'est degage et un leger vent de dos me poussait dans des immenses vallees, sur une route sans gros deniveles. Apres environ 90km, je rattrape un autrte cycliste, Adam, qui lui aussi a commence de la cote ouest et se rends a Saint John's. Nous continuons ensemble et nous rendons a Corner Brook. Ca a ete ma plus grosse journee depuis le debut, 230km et 9h45 sur la selle. Content d'arriver, nous preparons un delicieux repas avec de la morue fraiche. Le matin, Adam decide de continuer mais moi je dois rester pour essayer de resoudre mes problemes de velo. Je passe toute la journee a me reposer et le soir, j'appelle mon contact dans cette ville, a qui j'avais parle 2 jours auparavent. "Je suis occupe ce soir", il me dit au telephone, mais si tu veux rester chez moi cette nuit, pas de probleme, la porte du sous sol est ouverte, rentre et attend moi. Donc j'y vais et c'est comme bizzard de rentrer chez un inconnu. Je me met un film a la tele et j'attend. Soudain, un groupe de 4 personnes rentrent, les mains pleines de packs de bierre. Ils etaient aussi surpris que moi, et je me demandais lequel etait mon hote (j'avais oublie son nom). Je leur explique ce que je fais la, et ils me disent "ah bon! bienvenu alors!" De plus en plus de gens arrivaient et soudain l'un d'entre eux me tends la main "Je suis Peter, le gars qui habite ici, enchante!" Ils venaient tous de faire un triathlon, et ils allaient celebrer ca ce soir. J'ai passe une bonne soiree, au milieu de tout ces adeptes du sport.
Corner brooks est a 40km de deer lake, la ou pars la route pour aller au parc national Gros Morne, 70km plud loin. Je voulais y aller, mais j'etais pas chaud pour 140km de detour, donc le lendemain je decide de me teletransporter a Gros Morne. Quel bel endroit, un lieu special puisque l'on peux y voir le manteau terrestre qui par un phenomene geologique est remonte a la surface. Je decide de faire une petite rando, 16km pour aller au sommet du mont Gros Morne. Quelle belle vue et quel beau temps. Je tombe nez a nez avec un orignal, finalement, un gros male pres du sentier, a 20m seulement. Puis j'en vois d'autre dans les alpages, c'etait super. Je retrouve mon velo aux alentours de 15h00, et je pars pour 70km avec des bosses de malades, pour retourner a Deer lake. Les jours suivants, j'ai roule beaucoup, sur une belle route mais monotone. Dans ce cas, ca deviens un defis physique ou j'essaye d'avaler le plus de km possible. 500km en 3 jours, dans de bonnes conditions. Un soir, a Badger, j'ai campe le long d'un riviere, l'Exploit, et y'avait plein de pecheurs qui essayaient de choper des saumons de l'Atlantique. Ca m'a rappele mon temps en Colombie Brittanique. Jeudi soir j'ai campe dans une cabane de chantier qui etait ouverte, tandis que la pluie s'installait. Le lendemain, je prends la route tot le matin, seulement 140km avant la fin de mon voyage. J'avais pas le gout, a cause du temps, un brouillard qui ferait meme pas sourire un breton, et un vent de maboule malade contre moi. Heureusement, apres 60km, je consulte mes emails et quelqu'un m'a invite a rester chez lui. Savoir qu'il y avait un lit et une douche a la fin de la journee m'a donne des ailes, et ca m'a pris 7h avant de finalement arriver a ma destination. C'etait du travail, le vent soufflait tellement fort que ma moyenne est restee en dessous de 20km/h. J'avais l'impression que plus je m'approchais de Saint John's, plus la nature eaasyait de m'arreter. C'est mal me connaitre! A la fin, le brouillard etait si epais que les voitures ne me voyaient plus et c'etais un peu dangereux sur l'autoroute. Mon premier arret a Saint John's a ete Value Village, un magasin de fringue, ou j'ai achete un pull en polaire! Puis je suis arrive, trempe, chez Martin et Marise, et leur fille Emilie, pour quelques jours de repos bien merites.


Monday, August 1, 2011

Les Terre-Neuviens sont geniaux!

SAlut tout le monde, je suis au park national Gros Morne, et je m'apprette a me faire une petite rando a pieds jusqu'au sommet d'une petite montagne pour apprecier une bonne vue et un bon soleil.
Plein de bonnes choses me sont arrivees depuis que je suis arrive sur l'ile. Je vous donne plus de nouvelles plus tard. Une rando, ca me changera du velo!
a plus,

Friday, July 29, 2011

The last leg

Hello Fellows, I am in Sydney, Nova Scotia. After solving my bike issues (the chain and chain rings were so worn that the chain was skipping) I made good progress toward Nova Scotia. Since the roads were boring, straight through the forest, I decided to go through PEI to check it out. I got there and the forecast was terrible for the forthcoming night so I asked someone if I could crash their barn, and I got invited to stay in a huge trailer with all the modern comfort and dryness we expect in our lives. The next morning I only had to ride 35km to Charlotte town, and I decided not to take the transcanada highway, but instead to go off the beaten trails. I ended up on some dirt road lost in the middle of nowhere, a true change from the usual pavement. A good experience overall. I stopped at the local bike store that I had called a few days before to pick up some parts, then treated myself with some delicious bagels and oh my god I gotta go or I will miss the ferry. The race was on to reach Woods Island before 4.30pm. I was fighting against strong headwinds and Russian hills. I made it with a little time to spare, but that was 2 intense hours. At the ferry terminal, I bumped into Clive, another guy on his bike. He left Victoria, BC, early may and has been following the transcanada trail, mostly off road. We connected right away and decided to camp together in Pictou, my first stop in Nova Scotia. After a long search, we found a sheltered place to pitch our tent, and the rain that night was unbelievably strong. A good pot of salt cod with pasta, and an endless list of stories kept us entertained all night. In the morning, we set off together but parted shortly after since he was headed to Halifax and I was going east to Cape Breton Island. All morning I was stuck on a 4 lane highway with a mist so thick I got soaking wet. I pedaled 80km on a can of sardine and a cup of raisin and after a good lunch the weather was opening, and a light tailwind allowed me to make good progress. By the time I crossed the Canso causeway, officially entering the Cape Breton Island, the sun was fully out. A few minute only after I crossed, 3 Canadian navy boats arrived and the causeway rotated to allow them, blocking hundreds of car on either side. Lucky! I pushed on that day until late, energized by awesome condition, beautiful landscape and colors. I stopped 2 km short of 200, in an isolated house on the side of Bras D'Or lake. The family that was living there was very hospitable even though I bet they don't see many travelers (the house was wayyyy off the road). I got treated with a warm shower, some good company and a coffee in the morning. I had a lot of fun with their 3 little kids. I set off this morning and it was supposed to be an easy day, only 70km to North Sydney, then I realized my bottom bracket is wobbly and needs to be replace. Here I am in a public library, waiting for the bike store to see if they have the part in stock. pray for me!
Be well readers, and check out my photos here


Tuesday, July 26, 2011


Hello friends,
I am about to cross the confederation bridge. Too bad I am not allowed to ride it!
Gotta go the shuttle is waiting for me.

Sunday, July 24, 2011


Salut a tous,

Je suis a Bathurst au Nouveau Brunswick. Hier j'ai flaner toute la journee, je me suis arreter a New Richmond le matin et j'ai discuter avec des meufs jusqu'a midi. Puis j'ai du attendre 1 heure qu'un mechant orage passe (vraiment mechant). Resultat, je me suis retrouve le soir avec le quotas journalier non atteind et j'ai decider de rester sur la selle jusqu'a la nuit. Et la, mon cable de changement de vitesse casse. 30 minute pour le changer, et le soleil est dessous l'horison, il me faut trouver un endroit ou camper tout de suite. Je vois quelqu'un qui bricole dans son jardin, je lui demande si je peux mettre ma tente sur sa pelouse et l'hospitalite Accadienne a fait le reste. Marcel, un medecin presque a la retraite m'invite a rester chez lui. Apres une bonne douche, nous parlons un peu de sa passion, les bateaux cigarette. Il en a deux. Sa femme m'a cuisine un dejeune de champion le matin. Merci!
Aujourd'hui, j'ai rejoint Bathurst, 100km au sud est, mais la je suis coince, comme un lion en cage, ma roue libre est petee et je ne peux pas repartir tant que ce n'est pas repare. Je vais aller camper devant le magasin de velo du coin pour etre le premier a passer les porte le matin!

A plus,

Saturday, July 23, 2011

Enfin a la fin du Quebec!

Je dis enfin parce que si j'y reste trop longtemps, je ne vais plus vouloir partir. La météo  n'a pas été clémente tous les jours. Je me suis pris de grosses averses avant d'arriver a Cloridorme. Je suis arrivé a Gaspé a 13hoo, et la je rencontre Claire, une francaise qui a déménagé a Montréal cet été, mais puisqu'elle n'a pas trouvé de travail, elle a décidé de partir a l'aventure en vélo. Je l'ai convaincu de prendre la route avec moi, en dépis de la pluie qui s'était installée. Pendant 3 heures, on a bataillé sous la pluie battante, et finalement le vent frai et de face a eu raison de nous : a 20hoo, nous étions trempés et je tremblais de froid. Je décide de prendre ma chance et de sonner chez quelqu'un pour demander l'hospitalité. Quelle chance, Roger était vraiment cool, et content d'avoir de la companie. Ils nous a fait un bon thé pour qu'on se réchauffe, et nous a offert de coucher dans son mobile home. On a pas hésiter longtemps pour dire oui. Un lit et une couette chaude, y'a rien de mieux quand il pleut dehors!
Sinon le québec c'est aussi une aventure culinaire, et la Gaspésie regorge de spécialités toutes aussi bonnes les unes que les autres. Beaucout de produits de la mer, morue, homard, et des desset a vous couper le souffle. Et puis il y a les gateaux Vachon. Mathieu, mon pote qui m'a héberger a Quebec, m'a conseiller de les essayer et la je suis accro. La liste d'ingédient fait vraiment peur, et l'emballage est tout sauf écologique, mais pour $2.5, ils comblent bien mes besoins en sucre! En plus, y'a plein de type différents. Je vous met une petite photo!

Voila je vous laisse, je dois reprendre la route, avec les nuages menacant qui vont se deverser sur moi plus tard.

Almost done with Quebec

Hello amigos, I am in Carleton. in about 60km, I will leave Quebec and start heading toward my goal : Newfoundland. Gaspésie has been a true révelation for me and I sure don't regret to have gone out of my way. I left Quebec on july 17, and for the next 2 days I had a trully wonderful time, making excellent progress in awesome conditions, sun, flat roads and tailwind. I had lots of intense moments, like when I reach the top of a little hill in the town of Kamouraska, and had a peek on the Saint Lawrence, I remember feeling so overwhelmed with emotion and I felt so happy I almost had tears running down my cheeks. Also, this town is a big climbing destination and seeing these cliffs on the seaside made me want to run to them and climb them. Instead, I stopped in an organic farm to resupply and I talk to a little boy who was in vacation there. Boy he was talkative for his age! He told me he would not help with the farm since he was on vacation, and vacation are made to rest, not to work! I showed him a map of Canada and gave him a little geography lesson. Some would say that I am ready to be father. Nay, gotta enjoy more freedom! After a few days of crazy average speed, the landscape changed and hindered my progress. First the foot hils of the Chic Chocs appeared, but the road stayed mostly flat, very close to the water. Then the hills became cliffs and for another 80km, the road was tucked between them and the water. Some signs were warning of the possibility of a wave snatching cars off the highway during storms. Then in Manche D'epée (Love this name!) there was no other possibility but to go up. And boy they don't like corners in Quebec, they go straight no matter what. The roads in Gaspésie have the craziest grade I've ever seen. Up to 12%. the hills are never long, butr they are so steep I had trouble going up with the gears I have. Sometimes I had to zig zag to be able to keep going. And then on the other side I could reach scary speeds. It went on for 100km, up, down, flat, and you start over. Hard on the legs, but I was holding up alright. I met other travellers who had to push their bike up these hills, must have taken so long! Every night I was able to find super nice campsites, and throughout Gaspésie I really enjoyed how friendly and hospitable people were. Gaspé was surprisingly small, Percé still has its big rock with the hole in it. After Percé, the roads became flats again and I finished the tour de Gaspésie pretty fast. Yesterday evening, I stopped at 8pm, the weather was very good, the light in the sunset was amazing and I only decided to pull over when it became too dark to see. Oh and also there is no bugs out here, which make things all the more enjoyable. The rest in French!
Take care all of you!

Thursday, July 21, 2011

Viva Gaspesie!

Hello my friends, I am in Saint Georges, about 15km past Gaspé. I can't give too much news now, gotta be social with my host. I am enjoying myself soooooooo much. I promise I will write more soon.
Check out my new pics here

Monday, July 18, 2011

Bonjour les amis, je suis a Trois Pistoles. C'est surprenant la patate que j'ai apres 10 jours dans le canapé! Hier je suis parti de Quebec après 13h, et j'ai quand même fait 120km. Aujourd'hui je suis déja à 140km et encore plus de 2 heures sur la selle. Ca sent le 180km ca! Quelle belle région ici, la route suis la cote sud du Saint Laurent, qui me donne son energie a chaque fois que je le vois. Les gens sont tellement aimables, les petits villages sont invitants et tout est vibrant d'émotions. Vraiment je suis heureux d'etre ici et tout l'or du monde ne me ferais pas changer de direction. Demain je devrais entrer officiellemt en Gaspésie.

Je vous laisse, le soleil m'attend dehors...

Sunday, July 17, 2011

Time to leave

Hello it's me again! I am about to leave Quebec city, en route for the Gaspésie peninsula. I had a superbe time in the 400 years old city, ate a lot of poutine, met some cool people, didn`t sleep a lot. The festival is a true experience, I saw concerts every nights, 2 of them along with 100 000+ other people (Elton John and Metallica). For only 65 bucks, it`s a good bang for the buck!
The weather is sunny, humid and hhhhoooooot. I am going to melt like butter...Anyway, hope you guys are having a great summer, talk to you soon.

Thursday, July 7, 2011

La belle province

hug hug everybody, I am in Quebec city for 10 days, time to relax, watch concerts, eat a lot and have some fun!
Wish you well all of you,

                LATEST PICS HERE


Quebec, c'est de la balle

Bon matin, je suis a Quebec. Apres un super séjour a Montréal, il était temps de reprendre la route, seulement 350km jusqu'à la ville de Quebec. j`ai décidé de prendre une route moins conventionnelle et au lieu de suivre le Saint Laurent, je suis monte plus au nord. Quelle joie de me retrouve dans la cambrousse Québécoise, avec plein de petits villages et des gens accueillants de partout. Les conditions étaient super aussi, vent dans le dos, asphalte de bonne qualité et peu de voitures (des fois, pas de voitures!). Avant hier, j'ai vraiment tardé avant de m`arrêté pour le repas de midi et et j'avais un trou noir dans mon estomac qui n'attendais que d’être rempli! En arrivant a Rivière a Pierre, je fais des courses vite fait dans une épicerie, et résistant a la tentation de n'acheter que des trucs gras et sucrés, et je pensais m’arrêter quelques heures et me détendre au soleil. Que nini! Les mouches noires ont refait leur apparitions et ça a été un dur combat pour préparer ma salade et manger sans me faire bouffer. De la, j'ai suivi la piste cyclable Jacques Cartier jusqu'à Quebec, une autre voie de chemin de fer reconvertie. Malgré qu'elle soit faite en terre battue, un peu plus lent que le goudron, c'est très avantageux puisqu'il n`y a pas de fort grade (les trains ne montent pas bien!) et ça coupe pas mal de détours et virages que la route fait. Je décide de camper a Saint Raymond, et plusieurs personnes me conseillent de camper près d'une rampe de mise a l'eau pour bateaux. En effet, c’était un joli site près d'une rivière, et bien qu'il soit infeste d'insecte, j'étais convaincu d'avoir fait un bon choix. A 22h00, je dormais paisiblement quand des voiture me réveillent, se garent juste a cote de moi. Des jeunes lycéens en vacances avaient décider de venir faire une petite fête ici et c'était pas une petite tente qui allaient les arrêter. Toute la nuit ils ont bus autour du feu et leurs voies animées par l'alcool ont résonné fort. Toute la nuit, j'ai espéré qu'ils allaient en finir bientôt, mais ils étaient encore la le matin lorsque je pliait mes affaires, conscient de m'avoir tenu éveillé et tout penauds. J'ai du écouté leurs conversation d'adolescents, cul, voiture, cul cul et cul. Le lendemain, moi, mes 2 heure de sommeil et mes 150 piqûres de mouches noires sommes partis, avec seulement 60km a faire. a partir de là, la piste cyclable était goudronnée et je me suis fait vraiment plaisir en pédalant comme un dératé, aidé par le vent dans le dos et un faux plat descendant. Quelle moyenne incroyable. Mon pote Mathieu et sa copine, Mélissa, m'ont accueillis hier et m'ont fait mangé une bonne poutine, un mets typiquement québécois fait de frittes, sauce brune et fromage en grain.
Maintenant c'est parti pour 10 jours de concerts tout les jours au festival d’été! Je dois y aller, le soleil m'invite dehors
Portez-vous bien


Friday, July 1, 2011

Ils sont sympas les cousins

Bonjour a tous, je suis a Montreal et je m'eclate ici, je commence a trouver mes reperes dans cette immense ville, et deja je me suis fait quelques ami(e)s. Aujourd'hui, c'est la fete nationales du Canada et les gens sortent dehors et profite du soleil, ou bien ils demenagent! Lorsque tu loue un appart au Quebec, la plupart des bailles de un an se terminent le meme jour, le 1er juillet. Pas tres pratique comme strategie, tout le monde a besoin de louer une camionette le meme jour, et il y a des gens qui transportent des meubles de partout dans les rues.
Je vous laisse, je vais aller faire un somme et si j'ai le temps, je nettoierai ma chaine elle en a bien besoin.